Le premier rendez-vous au cabinet

Avant de rencontrer votre avocat, vous devez impérativement préparer votre rendez-vous.

Pour cela : 

- Mettez de l'ordre dans vos papiers et apportez à votre avocat tous les documents nécessaires à un bon examen de votre affaire ; 

- Ecrire une chronologie détaillée des événements de votre affaire ; 

- Ecrire toutes les questions sur lesquelles vous voulez être éclairé.

Pour les clients bénéficiant de l’aide juridictionnelle :
En plus des points précédents

- Amenez à votre avocat tous les documents justifiant de vos ressources et charges : dernier impôt sur le revenu, justificatif allocation, tableau de vos charges, inventaire de vos biens immobiliers

Pour les clients souhaitant bénéficier de l’aide juridictionnelle :

Avant tout rendez-vous, demandez, par téléphone, à l’avocat s’il accepterait de vous assister au titre de l’aide juridictionnelle.

S’il refuse, déposer directement votre dossier de demande d’aide juridictionnelle au Tribunal de Grande Instance de MELUN afin qu’un avocat commis d’office soit désigné.

Lors de votre premier rendez-vous

Vous devez :

• Révéler toute information que vous détenez, qu'elle soit négative ou positive; laisser à votre avocat le soin de déterminer ce qu'il considère être pertinent ou non pour bien défendre vos intérêts ;

• Demander de vous faire expliquer le déroulement de la procédure ;

• Vous assurer que vous comprenez bien les explications de votre avocat (n'hésitez pas à poser des questions),

C’est aussi au cours de ce premier rendez-vous que l’avocat et son client se mettent d’accord sur des modalités de facturation et de règlement des honoraires. N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous jugeriez utiles.

Après le premier rendez-vous :

 Vous avez confié à votre avocat la défense de vos intérêts.

Pendant le déroulement de l’affaire :

• Evitez tout appel inutile à votre avocat;

• Sauf urgence, écrire au lieu de téléphoner;

• En cas de désaccord :

Il arrive parfois, malgré toutes ces précautions, que le client et son avocat n'évaluent pas de la même manière la valeur des services rendus.

Dans pareil cas, vous pouvez changer d’avocat sous réserve que vous ayez réglé à votre ancien avocat l’intégralité de ses honoraires.

En cas de désaccord au sujet desdits honoraires ou de circonstances particulières, le Bâtonnier de l'Ordre peut toutefois autoriser votre nouvel avocat à intervenir immédiatement pour vous, même si les honoraires de votre ancien conseil ne sont pas intégralement réglés.