Devenir Avocat

UNE FORMATION SPECIFIQUE

- Dispensée par les Facultés de droit au cours de quatre ans d'enseignement supérieur (Master 1 ou équivalent)
- Dispensée par un Centre de Formation à la Profession d'Avocat délivrant après 18 mois de formation le diplôme du CAPA ( Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat)

Auparavant, après l'obtention du CAPA et la prestation de serment, l'élève avocat effectuait un stage de 2 ans en qualité d'avocat stagiaire inscrit sur la liste du stage. c'est uniquement au terme des 2 ans, et après l'obtention de son certificat de fin de stage qu'il pouvait s'inscrire au tableau de l'ordre comme avocat de plein exercice.

Depuis la réforme du 11 février 2004, le stage de 2 ans et la liste du stage sont supprimés.

Après l'obtention du CAPA, l'élève sera directement inscrit au tableau de l'ordre, après en avoir fait la demande auprès de l'ordre des avocats, comme avocat de plein exercice et pourra théoriquement s'installer seul et poser sa plaque.
Des dérogations existent à raison des activités précédemment exercées, par exemple pour les anciens magistrats ou les juristes d'entreprise. Elles sont définies par les textes régissant l'exercice de la profession d'avocat.

Pour accéder à la profession d'avocat il faut également :

• Etre français ou ressortissant d'un Etat membre de l'Union Européenne, ou d'un Etat ayant conclu un accord de réciprocité avec la France, ou encore être réfugié ou apatride.

Les ressortissants de l'Union Européenne qui ont la qualité d'avocat dans leur pays doivent passer un examen d'aptitude avant de demander leur inscription auprès d'un barreau.

Les ressortissants d'un Etat ayant conclu un accord de réciprocité avec la France ayant la qualité d'avocat dans leur pays d'origine doivent, préalablement à leur demande d'inscription auprès d'un barreau français, passer une épreuve de contrôle des connaissances.

• N'avoir fait l'objet d'aucune condamnation pénale pour agissements contraires à l'honneur, à la probité ou aux bonnes mœurs.

• N'avoir fait l'objet d'aucune sanction disciplinaire ou administrative.

• Ne pas avoir été frappé de faillite personnelle.